Lutte Contre la Vie Chere Mesures Prises Par le Government Ivoiriens

Lutte contre la vie chere le government reaffirme sa volonte de preserver le pouvoir d’achat des populations et renforce les capacites operationnelles de la brigade de controle rapide.

Communiqué

Au lancement du programme de renforcement des activitĂ©s de la lutte contre la vie chĂšre, le lundi 10 octobre 2022 Ă  Abidjan, le ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME, Souleymane Diarrassouba, a rĂ©itĂ©rĂ© la volontĂ© du gouvernement de prĂ©server le pouvoir d’achat des populations.

« Les actions de nos agents rentrent dans le cadre des missions de surveillance des prix des produits vendus. Il faut que les prix soient en conformitĂ© avec les textes en vigueur. Le gouvernement rĂ©affirme son soutien Ă  la lutte contre la chertĂ© de la vie, gage de la prĂ©servation du pouvoir d’achat des populations et d’un environnement social apaisĂ© », a affirmĂ© Souleymane Diarrassouba qui reprĂ©sentait le Premier Ministre Patrick Achi Ă  cette cĂ©rĂ©monie.

Mesures prise

Pour le ministre du Commerce, le contexte actuel est marqué par la volatilité des prix exacerbée par la crise Russo-Ukrainienne qui amplifie la hausse des prix de la plupart des produits de grande consommation. Pour lutter efficacement contre la vie chÚre, il est important pour le gouvernement ivoirien de renforcer les capacités opérationnelles en matiÚre de surveillance du marché et de veille concurrentielle sur le marché.
VoilĂ  pourquoi le gouvernement a mis en place une brigade spĂ©ciale dĂ©nommĂ©e Brigade de ContrĂŽle Rapide. Pour renforcer ses moyens d’action et de mobilitĂ©, le gouvernement a remis aux agents, 6 vĂ©hicules Pickups, 500 motos, 15 ordinateurs et 300 smartphones. « Cet appui permettra aux Ă©quipes d’accĂ©der Ă  toutes les zones sur tout le territoire national », a soulignĂ© Souleymane Diarrassouba.

Dans ce mĂȘme Ă©lan, le ministre a annoncĂ© la crĂ©ation d’une application mobile dĂ©nommĂ©e « ContrĂŽle citoyen » qui sera un instrument additionnel en vue du respect des prix sur les marchĂ©s.

Il a Ă©galement relevĂ© que le gouvernement a dĂ©caissĂ© un montant de 6,4 milliards de FCFA pour le financement des travaux de construction de 40 marchĂ©s de proximitĂ© afin d’approvisionner les marchĂ©s de gros.

Souleymane Diarrassouba a rappelĂ© une sĂ©rie de dĂ©cisions immĂ©diates et Ă  court terme prises pour lutter contre l’inflation. Parmi ces mesures, figure le plafonnement des prix de certains produits de grande consommation.

Il a lancĂ© un appel aux commerçants et aux consommateurs pour une synergie d’action dans la lutte contre la vie chĂšre.